Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 21:35

La Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés a également saisi cette occasion pour présenter le Rapport de ses activités au cours de la même année.

La situation des droits de l’homme au Cameroun en 2013 a été assez préoccupante. L’instabilité des pays transfrontaliers et la porosité des frontières ont favorisé l’infiltration des groupes terroristes avec pour conséquences l’insécurité des personnes et des biens y compris l’enlèvement des personnes à répétition.

D’autres cas de violations de droits de l’homme dans plusieurs autres domaines ont également été observés au cours de ladite année et ont été enregistrés dans le Rapport sur l’état des droits de l’homme au Cameroun qui a été présenté au public le 12 novembre 2014 à Yaoundé.

La production de ce Rapport (de 220 pages écrits en français et en anglais), s’inscrit dans le cadre du devoir régalien dévolu à la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés(CNDHL) d’assurer la promotion et la protection des droits de l’homme et de rendre compte de la situation desdits droits aux pouvoirs publics et à l’opinion nationale et internationale, à la diligence du président de cette institution. Le Rapport 2013 sur l’Etat des droits de l’homme au Cameroun dresse un bilan au niveau des droits civils et politiques, des droits économiques sociaux et culturels et au niveau des droits des catégories spécifiques. Ce Rapport s’intéresse aussi aux questions spéciales, transversales par leurs essences. En effet l’attention de la Commission s’est portée sur les enjeux et les défis de la question des migrations et celle des industries extractives. Ce Rapport traite aussi du passage du Cameroun devant le mécanisme de l’Examen Périodique Universel 2013, avec la participation des acteurs institutionnels et l’implication appréciables des acteurs de la société civile.

Il faut dire que la production et la publication annuelles du Rapport sur l’état de des droits de l’homme au Cameroun a pour objectif de rendre public les faits et actions se rapportant à la protection et à la promotion des droits de l’Homme au Cameroun.

Quant au Rapport d’activités de la CNDHL de 64 pages, présenté au cours de la même cérémonie, sa Production et sa publication annuelles visent à informer l’opinion publique sur les activités de promotion et de protection menées par la Commission. Selon le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, Dr.Chemuta Divine Banda, « En substance, ces Rapports relatent le travail que fait la Commission au quotidien, présente la situation de divers droits au Cameroun et formule des recommandations en vue d’un meilleur respect et d’une meilleure jouissance de ces droits ».

EP Nguiamba.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens