Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 13:14

S’il est au Cameroun des Institutions qui devraient être classées comme " patrimoines nationaux", le Lycée du Manengouba en fait partie. Le statut que les autorités tardent à reconnaître à ce Lycée s’impose pourtant comme un impératif, surtout en ce moment où cet établissement scolaire mythique,  célèbre son soixante cinquième anniversaire d’exixtence.

DG-ENIEG-NSAMBA.JPGEn effet, crée en 1947 sous l’appellation de « collège moderne de Nkongsamba » et devenu Lycée du Manengouba en 1960, cette unité scolaire a contribué à la formation de nombreux camerounais qui font partie d’une élite qui fait la fierté de ce pays. Jean KUETE, Clobert TCHATAT, Cailloux, Dr FABO…., sont juste un échantillon insignifiant. Et pourtant, la politesse voudrait que ce temple mythique du savoir bénéficie du retour de l’ascenseur. Au lieu de cela, le Lymakong a connu une traversée de désert  qui semblait liée à celle que traversait Nkongsamba. Il a fallu attendre les années 2000, avec les Docteurs EMOG Paul Valentin et NGUETI Michel, le Délégué ESSOKE  EKOMBO Blaise, les PLEG hors échelle NJANGA Joseph et surtout Frederick  NZOKI EPOH, l’actuel proviseur, pour voir le Lymakong sortir la tête de l’eau tant par sa restauration que par ses résultats scolaires.
Toutes choses qui ont contribué à restaurer au Lymakong son aura d’autrefois. C’est toujours pour travailler à l’avènement de ce Lymakong renoué et compétitif en offre en éducation de qualité que les actuels responsables ont décidé de célébrer avec faste les 65 ans de ce Lycée.
Du 27 février au 03 Mars 2012, le Lycée du Manengouba organise une semaine d’activités consacrées à la célébration de son soixante cinquième anniversaire.
Au-delà de la dimension festive, les organisateurs dont le Proviseur NZOKI EPOH Frederick nourrissent l’espoir « d’attirer l’attention du public sur les défis qui interpellent ce Lycée urbain ». Et à dire vrai, de nombreux défis l’interpellent tels que l’insuffisance du personnel, le défaut d’un orchestre pour l’enseignement de la musique, le renforcement de la salle multimédia pour la formation aux TIC, la restauration de l’établissement dont les installations sont dépassées, la réouverture de l’internat, l’acquisition d’un bus pour le transport des élèves, l’équipement de l’infirmerie, etc.
En attendant, l’on ne peut que souhaiter un joyeux anniversaire au Lycée du Manengouba

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens