Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 13:34

LA PCA DE LA SOCIETE CIVILE CAMEROUNAISE DE L'ART MUSICAL (SOCAM) A RECU UNE MEDAILLE EN OR LE 10 FEVRIER 2012 DES MAINS DU MINISTRE DES ARTS ET DE LA CULTURE AMA TUTU MUNA.

Décerner une médaille d’honneur du travail est sans conteste une illustration de la reconnaissance par la nation du mérite et des efforts et services rendus à la nation par un fils ou une fille du pays. La cérémonie de présentation des vœux au ministre des Arts et de la culture (Minac) le 10 février 2012 a été marquée par la remise de la médaille d’honneur du travail  en OR à madame Odile Ngaska Présidente du Conseil d’Administration de la Société civile Camerounaise de l’Art Musical (SOCAM).

ONG

La Ministre des Arts et de la Culture Ama Tutu Muna

décore la PCA de la SOCAM en OR

Cette médaille est sans conteste la reconnaissance par toute la nation du travail accompli par Madame Odile Ngaska qui fait son entrée dans la fonction publique en 1977 et qui, depuis, a travaillé dans l’optique de rendre son prochain plus heureux et pour que le Cameroun avance. Odile Ngaska depuis son incursion dans le domaine artistique a su valoriser le label Cameroun hors des frontières nationales voire continentales. A travers son centre de formation Alamba, elle a formé plusieurs jeunes  artistes qui font aujourd’hui la fierté de la musique gospel.

Arrivée à  la Présidence du Conseil d’Administration de la SOCAM  en 2008, madame Odile Ngaska s’est vite imposée et illustrée par son esprit de rassemblement de fraternité de paix d’amour et surtout de bien-être des artistes. Aujourd’hui à la SOCAM et dans le domaine du droit d’auteurs on parle des droits voisins que perçoivent les musiciens. Ce qui était inexistant avant son arrivée aux affaires. Malgré les campagnes de dénigrement et de déstabilisation orchestrées contre elle par ses adversaires à travers certains médias, madame Odile Ngaska a plutôt toujours prôné la tolérance avec l’espoir de voir les brebis égarés revenir à la maison. Son combat est de voir les artistes camerounais devenir eux aussi des acteurs majeurs à part entière de la de la société. On comprend donc pourquoi la PCA de la SOCAM a organisé à leur intention, l’an dernier une session de formation à l’informatique avec le concours de l’Institut Africain d’Informatique(IAI) à Yaoundé.

ONG2

Actuellement des pourparlers sont engagés avec la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale(CNPS) pour que les artistes soient immatriculés et qu’ils puissent bénéficier de leur sécurité sociale. En matière de gouvernance, madame Odile Ngaska a fait de la gestion transparente son Leitmotiv .Le Ministre des Arts et de la Culture qui exige la transparence dans la gestion des quatre sociétés de droits d’auteurs, vient pratiquement renforcer l’engagement manageriel de la PCA de la SOCAM qui ne ménage

aucun effort pour que l’artiste puisse vivre de son art. En décernant la médaille d’honneur du travail en OR à ma dame Odile Ngaska, au nom du Président de la République, S.E Paul Biya, la ministre des Arts et de la Culture a matérialisé la reconnaissance de toute la nation à l’endroit de cette Enseignante de formation qui travaille sans relâche depuis des années pour l’essor de la culture Camerounaise. On espère la voir  monter plus haut dans ce domaine où elle s’est toujours sentie comme un poisson dans l’eau. C’est tout le mal que nous souhaitons à madame Odile Ngaska.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens