Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 13:30

Emprisonné depuis le mois de février 2011 à la prison de Nkongsamba, M. Jean Blaise DJOUOKOU, Maire de Mombo élu lors des élections de 2007 dans la liste Rdpc est en liberté.

Djouokou Jean BlaiseLe 21 décembre 2011, M. Justin Mvondo, Préfet du Moungo accompagné de M. BIYIHA Jean Magloire, Sous-préfet de Mombo, M. EMBULO KASSIA, Commandant de Brigade de Mombo et du Commissaire Spécial NKOSGO étaient à Mombo et devant les populations, particulièrement de 21 conseillers municipaux et de 19 agents communaux.

Le Maire a été réinstallé dans ses fonctions selon l'arrêté préfectoral N° 472/AP/CIB/BAE de décembre 2011.

Accusé de "co-action de détournement de deniers publics", il aurait bénéficié d'un non lieu du juge d'instruction. Pendant son absence, l'intérim a été assuré par son premier adjoint, M. MAKEMBE Nicolas et du bureau des affaires économiques de la préfecture du Moungo à Nkongsamba.

Dans la clôture des activités de cette journée, une messe a été organisée à 13 heures à l’école publique de Mombo, seulement plusieurs Maires du Moungo, certains chefs de service public qui arom-photo-de-famille.JPGsont toujours impliqués dans la gestion des affaires communales, les principaux responsables du bureau des affaires économiques de la préfecture du Moungo ont brillé par leur absence.  Le député Mbapté Jean Baptiste est arrivé ce jour avec une forte délégation des militants RDPC du Moungo-Sud. L’Association des Ressortissants de l’Ouest dans le Moungo (AROM) était aussi fortement représenté avec à sa tête le Maire TCHAMBA Martin de Baré-Bakem. Bien que pour des raisons de conformité, le Maire DJOUOKOU Jean Blaise soit rétabli dans ses fonctions de Chef de l’exécutif Municipal par la tutelle administrative, un appel a été interjeté au parquet à Nkongsamba.

Certains membres de l'AROM dans le Moungo reconnaissent que les gestionnaires des municipalités vivent la pression de quelques autorités administratives originaires de la région du Président de la République qui sont toujours dans le besoin d'argent, les poussant à des fautes de gestion. Seulement lorsqu'il y a des problèmes, ils ne prennent jamais la peine de venir à la barre défendre les mis en cause. Info ou intox? Toujours est-il que la plupart des problèmes auxquels font face nos maires, receveurs municiaux et secrétaires généraux ne se rencontrent pas dans d'autres municipalités du Cameroun. Dommage pour ces derniers qu'ils n'ont plus des ministres comme Mbella Mbappe Robert ou le regretté président Ngollè Jacques  pour reclamer justice et porter le plaidoyer au niveau du pouvoir central à Yaoundé.

Affaire à suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens