Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 10:16

Cela fait deux jours que l'audience publique spéciale de la Chambre administrative de la Cour suprême sur le contentieux préélectoral des municipales s'est ouverte. Le nombre d'affaires inscrites au rôle de cette Cour montre à suffisance que cette audience était très attendue par les partis politiques en lice au scrutin du 30 septembre prochain. 266 recours ont ainsi été introduits au greffe de la Chambre administrative de la Cour suprême. A ce stade de l'examen des recours par Clément Atangana, le président de la Chambre administrative, seuls trois partis ont eu gain de cause. Il s'agit du Mdp dans la circonscription de Nkongsamba 1er, de l'Union des populations du Cameroun (Upc) à Nguei et du Fsnc à Bascheo.

Le Mdp est le premier parti politique à être repêché. Le parti demandait la réhabilitation de sa liste dans la circonscription de Nkongsamba 1er rejetée par Elections Cameroon (Elecam) pour défaut de quittance. Or, selon les explications de Sylvain Timamo Tedjo, candidat du Mdp à ces élections, c'est le responsable du Trésor qui a malencontreusement commis une faute, en indiquant sur la quittance que l'argent versé par le Mdp correspond à la commune de Nkongsamba 2ème. Pourtant, le Mdp n'a présenté aucune liste dans cette circonscription. Ce qui a entraîné son rejet par le conseil électoral d'Elecam comme le soutient le représentant de l'organe en charge des élections. Après les réquisitions de l'avocat général qui a proposé que les dossiers de candidatures du Mdp soient renvoyés à Elecam, le président de la Chambre administrative a admis la liste du Mdp à Nkongsamba 1er.

Le second parti politique admis à défendre sa liste dans une circonscription électorale par la Cour suprême est l'Union des populations du Cameroun (Upc). Samuel Roger Mpouma contestait le rejet de la liste de son parti à Nguei. Après examen de sa requête, Clément Atangana a demandé b Elecam de recevoir cette liste.

Le dernier recours accepté est celui du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc). Le recours introduit par Samuel Hamadou Banai contestait la résolution d'Elecam rejetant la liste du parti de Issa Tchiroma Bakary à Bascheo. Selon Elecam, lorsque le dossier est arrivé au niveau du conseil électoral, il manquait une pièce. Pourront, lors du dépôt du dossier au démembrement d'Elecam à Bascheo, une attestation de dépôt leur a été remise où figuraient les pièces du dossier. La preuve fournie au collège de magistrats, la Cour suprême a décidé de recevoir ce recours tant dans la forme que dans le fond en ordonnant l'acceptation de la liste du Fsnc. A côté de ces réhabilitations, la Cour suprême a rejeté bon nombre de recours ou s'est simplement déclarée incompétente. Le contentieux préélectoral des municipales n'est pas encore vidé.

Source : © Chrys Bissoué | Le Jour

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens