Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 15:39

La salle des actes de la Communauté Urbaine de Nkongsamba a été le théâtre il y a quelques semaines de la session ordinaire du conseil municipal consacrée à l’examen et au vote du compte administratif pour l’exercice antérieur. En présence du Préfet HONA Thomas, le Dr KOLLO Basile, le Receveur Municipal OLINGA OLINGA Elysée, le Secrétaire Général WANGUE Liberté et le comptable matières Essouma Rigobert ont fait montre du souci de changer les données.

Adopté à la somme de 274 508 742 F CFA en recettes et 282 417 763 f CFA en dépenses, soit une baisse de 26 000 000 F CFA par rapport à l’année 2012 pour un taux de réalisation de 41.6%.

Dans son mot, tout en souhaitant une véritable prise de conscience du personnel et des conseillers municipaux, le Délégué du gouvernement KOLLO Basile, s’est dit confiant pour le futur de la ville .

Toute fois, le déficit budgétaire a été justifié par l’augmentation des charges de la Communauté, la morosité des affaires, la traçabilité difficile des impôts recouvrés par les services des impôts, la non rentabilité des activités génératrices de revenus (marchés, taxe d’hygiène et salubrité, gare routière, parking,…), l’évasion des recettes orchestrées par certains agents véreux et l’absence de subventions.

Celui-ci n’a pas manqué de fustiger une fois de plus le comportement de certains conseillers municipaux qu’il qualifie de ‘’kamikazes’’ et des syndicats ‘’chefs de gang ’’ à la gare routière.

Prenant la parole, le préfet Thomas Hona en regrettant que des initiatives palpables ne soient pas visibles, a souhaité voir une véritable cohésion entre les élus. En formulant quelques conseils pour l’amélioration du rapport de performance, le préfet n’a pas manqué de donner des directives pour améliorer la sécurité des personnes et des biens. Il a donc invité les uns et les autres à redoubler de vigilance pour barrer le chemin au fanatisme religieux, particulièrement à la secte Boko Haram en montrant du doigt tout suspect dans les regroupements.

M. OLINGA OLINGA Elysée, Receveur Municipal a proposé l'adoption d’une politique d’austérité dans les dépenses de consommation qui constitueraient l’essentiel des dépenses.

Puisse le Plan directeur d’Urbanisme financé à hauteur de 80 millions par le MINHDU être mis en œuvre afin d’éviter la descente aux enfers qui guette la ville de Nkongsamba dont les statiques sont faussées depuis plusieurs années.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens