Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 16:47

Réunis les 21 et 22 Septembre 2017, autour du Maire Oumarou et du Préfet Galim Ngong Irénée qu'accompagnait Mr Garba Bakari, le Sous-préfet de Nkongsamba 1er, les conseillers municipaux ont procédé à l'examen des comptes de l'année 2016.
Le budget de la commune de Nkongsamba 1er voté l'année dernière s'élevait à plus de 197 millions 900 mille pour les dépenses et 71 millions pour l'investissement, donc moins 26 millions, en raison de 73% de dépenses de fonctionnement. Pour Mr le Maire, de gros efforts restent à fournir.
........

Le secrétaire général de la commune a fait une présentation des différentes commissions : trois au total, qui, chacune à son tour devait présenter son rapport des travaux.

  1_La Commission des affaires sociales et culturelles, ayant à sa tête Mme Eboa Hélène. Des travaux en commission qui ont eu lieu le 21 septembre pour le compte administratif 2016, il ressort d'après le rapporteur ceci:
  *Des subventions aux écoles
  *Des cadeaux et secours (20%)
  *Taxe d'hygiène et salubrité (5 millions ont été déboursés)
  *Destruction des animaux nuisibles ( manque d'engouement de l'exécutif)
  *Subventions aux centres sociaux
  *Subventions aux associations sportives ( pour la commission, rien n'a été fait dans ce domaine)
  *Assistance aux populations suite aux calamités. Pour la commission des affaires sociales et culturelles, l'exécution du budget 2016 est à féliciter  et donne son approbation au dit compte.

2__ La Commission des grands travaux
     Deux axes y ont été fixés; la construction et l'appréciation.
   _ S'agissant tout d'abord des appréciations des délibérations, la commission apprécie les délibérations soumises, les membres de la commission félicitent et encouragent Mr le maire pour les travaux de construction de l'hôtel de ville et souhaitent qu'il soit livré à temps.
  _ Quant aux recommandations, celles faites lors du vote du budget 2016 ont été respectées
     • Électrification de la voie publique,
     • Décorations lumineuses,
     •Fermeture des nids de poule,
     •L'appui aux établissements scolaires ont permis l'amélioration de l'enseignement.

   3__La Commission des finances
       Elle a pour président Mr Kamwa Homdim Philippe. Les conseillers municipaux de cette dernière ont travaillé sous la direction de l'exécutif, et il en ressort que:
   a) s'agissant du compte administratif : les recettes exécutées s'élèvent à 195 108 500 francs par rapport à l'exercice 2015 qui était de 246 651 726 francs. On note par là une baisse des recettes du compte administratif 2016, dont les raisons évoquées sont:
   *la chute des centimes additionnels communaux
   *le droit d'occupation de la voie publique ( 1 000 451 francs)
   *taxe sur les spectacles (2 450 000 sur une prévision de 3 000 000 francs )
   * redevance pour dégradation de la chaussée; aucune réalisation
   * location de meubles (971 400 francs sur une prévision de 8 000 000)
   *la non rentabilité des projets
Pour redresser cette situation, les membres de la commission proposent de créer un service d'assiette fiscale chargé du recouvrement des recettes. Ces derniers ont relevé un un excédent d'un montant de 2 582 457 francs.
  b) s'agissant du compte de gestion des receveurs municipaux: les membres de la commission n'ont relevé aucune anomalie
  c)s'agissant du compte de gestion matière : les membres n'ont également relevé aucun motif de rejet, les délibérations ont été approuvées une par une.
       Après lecture des rapports des différentes commissions et des débats, les conseillers municipaux sont passés au vote du compte de gestion des revenus et de la comptabilité matière ; sur les 18 délibérations proposées, toutes ont étés votées et approuvées.
     M.Le maire a par la suite exhorté les conseillers à intégrer la notion de" défense population " , aux vues des attentats et de la situation de la crise anglophone que connaît le pays. Enfin, Mr le préfet Galim Ngong Irénée a envoyé sa satisfaction et son soulagement dans l'adoption des documents, mais souhaiterait que ceux-ci soient adoptés avant le 31 mars pour le compte administratif et avant le 30 novembre pour le budget. Ce dernier encourage la commune à demeurer toujours premier et exhorte tout le monde à être en éveil par rapport aux situations en cours dans le pays. La prise de parole par M le maire à la suite du préfet pour le mot de clôture mettait ainsi fin à la séance.

Madola Marie Claire, Stagiaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens