Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 09:02

Des révélations inédites dans cette interview du Responsable de la Mission Evangélique Chrétienne Internationale(MECI), une église située face collège Victor Hugo à Yaoundé.

Docteur Alain Moïse Eboumbou Priso, le Cameroun est en guerre contre Boko Haram, une secte qui finalement est en désaccord avec Dieu…

Effectivement je vois très mal un homme qui craint Dieu prendre le couteau ou la machette pour fendre le ventre ou tuer son prochain, celui en qui l’esprit de Dieu agit, ne manifeste pas de la sorte, alors soit boko haram est influencé par sa doctrine, une sorte de lavage de cerveau, où on vous dénude de ce que vous avez comme essence, et vous êtes influencé par ce qu’on a investi en vous et qui vous pousse à agir. Vous savez à la tête de chaque religion il ya des dogmes, les us et les coutumes qui n’ont rien avoir avec l’esprit de Dieu. Vous-même, vous pouvez entrer dans la bible prendre une doctrine choisir quelques versets de la bible et en faire votre mode de fonctionnement. Immédiatement vous allez tirer avec vous des disciples qui vont perpétrer et influencer les autres de par cette même doctrine. Donc cela n’a rien avoir avec Dieu.

Notre pays étant donc en guerre contre cette secte, vous en tant que homme de DIEU que faites vous pour accompagner les autorités dans cette lutte ?

Avant d’arriver au combat, permettez-moi d’abord de parler de la spiritualité. Le phénomène boko haram est spirituel. Ces gens ont besoin d’une transformation. De même qu’il ya boko haram qui tue, il y en a qui détournent les fonds publics, qui font des crimes rituels, qui font des pratiques de sorcellerie, qui boivent le sang, il y en a qui entretiennent des rapports sexuels avec des serpents et des animaux. L’esprit qui anime boko haram c’est l’esprit du mal. L’esprit qui les anime et qui les habite c’est un esprit méchant, car vous savez que les démons n’ont pas de corps, ils utilisent les corps des hommes pour pouvoir se manifester. Alors, premièrement il faut donc que l’église ait une relation avec Dieu, deuxième elle doit être remplie de l’esprit de Dieu pour repousser cet esprit du mal, mais avec le raisonnement de l’homme et l’intelligence de l’homme. Donc on peut tuer ces gens avec des chars et des fusils mais on ne tue pas l’esprit qui les anime.

Docteur Eboumbou Priso comment donc faire pour tuer cet esprit de mal qui les anime ?

Je dis donc que le combat est spirituel. Cette guerre n’est pas essentiellement physique mais elle est spirituelle. Les gens de Boko haram, ce sont des possédés remplis de l’esprit démoniaque. Lorsque vous les tuez, l’esprit qui les anime s’en va et ira se reposer ailleurs et c’est pour dire que c’est une guerre qui n’est pas encore finie.

Docteur Eboumbou, je repose ma question, comment donc faire pour tuer cet esprit démoniaque, cet esprit de mal dont vous parlez ?

Il faut que le Cameroun soit un pays de prière, prières de combat. Il faut que les hommes apprennent à avoir une relation avec Dieu pour prier, invoquer Dieu, craindre Dieu. Lorsque vous êtes éloigné de Dieu, vous ne pouvez que favoriser la pénétration du diable. Il faut que les gens se tournent vers Dieu, que nos gouvernants investissent pour la cause de l’évangile par ce qu’il n’ya que l’évangile pour détruire boko haram. Il n’ya que la parole de Dieu pour détruire boko haram, car un cœur transformé par l’évangile ne peut pas prendre un fusil et tuer son prochain. On a vu l’évangile changer les bandits de grand chemin, changer les prostituées, changer les homosexuels, ressusciter même les morts, et si ces gens ont leur bible et sont convertis dans leurs cœurs, la guerre va finir.

A votre avis comment peuvent donc se faire ces prières de combat ?

Le gros problème est que nos gouvernants doivent savoir qu’ils ont leur pouvoir à eux, mais qu’il ya aussi un pouvoir spirituel qui est régis par des hommes oints de Dieu. Une sorte de collaboration fera que les hommes de Dieu soient réunis. Nous sommes dans un pays où les hommes de Dieu n’ont pas de parole. Lisez toute la bible. A l’époque, quand il y avait des guerres, les rois allaient consulter les sacrificateurs et les prophètes pour leur demander quelle est la volonté de Dieu sur un problème, un sujet. Mais ici c’est chacun qui fait sa marche, qui organise sa prière. Le gouvernement ne consulte personne pour demander l’avis de Dieu sur ce qui est entrain d’arriver.

Docteur vous voulez qu’il y ait une sorte de culte inter religieux par exemple ?

Pas d’abord le culte, le culte est la finalité. Cela ne doit pas être seulement pour boko haram, mais pour tous les autres aspects qui concernent la République. L’homme n’est pas que matériel, il est essentiellement spirituel, il faut qu’à la Présidence par exemple qu’il y ait un conseiller spirituel, il faut que derrière chaque ministre, il y ait un conseiller spirituel.

Vous voulez qu’on crée le poste de conseiller spirituel au Cameroun?

Effectivement, il faut qu’il y ait des postes de conseiller spirituel. A l’époque de la bible, à côté des rois il y avait des sacrificateurs et des prophètes pour dire la volonté de Dieu sur chaque chose qui arrive. Il faut même qu’il y ait tout un ministère de culte ou de religion dans ce pays qui sera en charge des questions religieuses, ou alors un conseil de régulation des églises. Ce qui permettra que lorsqu’il ya un problème, comme celui là tous ceux qui sont concernés s’asseyent et donnent l’avis de Dieu puisque nous sommes oints pour cela. Nous allons donner l’avis de Dieu à ces gouvernants et ils verront donc comment il faut agir. Car comme je l’ai dit la guerre n’est pas que matérielle mais elle est aussi spirituelle.

Par ailleurs le phénomène de religions qui se développe ici dans ce pays, est à craindre. Il va arriver le moment où on ne pourra plus le maitriser, ça va devenir une autre guerre très forte encore. Il faut donc qu’on sache vers qui aller lorsqu’on veut parler de religion ou d’église. Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ne connait pas ce que c’est que la doctrine dans une église, il peut donner l’autorisation mais il ne pourra pas maitriser la doctrine qui est à l’intérieur.

On pourra retrouver à la tête de ce Conseil dont vous parlez, un Imam, un Pasteur un Evêque ?

C’est possible par ce qu’ils disent qu’ils sont des hommes de Dieu, mais il faut tout simplement que la volonté de l’église soit prônée. Soit on fait un conseil islamique à côté et à côté un Conseil chrétien, ça dépendra, mais il faut tout simplement que les hommes de Dieu, tous ceux qui sont appelés à être les hommes de Dieu puissent s’asseoir pour lire un peu la coloration spirituelle de leur pays.

Contact du Pasteur Docteur Eboumbou Priso : 00237 699 96 19 76.

Propos recueillis par EPN

Partager cet article

Repost 0
Published by Lijouom Chetou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lijouom Chetou
  • : actualité, espace de culture, tourisme et échanges
  • Contact

Recherche

Liens